mardi 16 janvier 2018

Tarte Express et Délicieuse au Chocolat Noir et aux Spéculoos

En ce début d'année, c'est la course. Je n'ai le temps de RIEN. En plus, il fait tellement froid que mon cerveau tourne au ralenti, le pauvre. Du coup, il ne faut pas lui demander trop d'efforts mais par contre du réconfort, ça oui, il en a bien besoin
C'est là que la tarte express au chocolat fait son apparition et en fanfare Svp! 
Difficile de faire plus rapide (15 minutes de préparation à tout casser), impossible de faire plus réconfortant (du chocolat dans la pâte ET dans la garniture, qui dit mieux?!)...
Je le sens, je le dis, cette tarte, vous allez l'adorer! Pour contrebalancer cette orgie chocolatée, servez-la recouverte des fruits frais de votre choix : bananes ou poires caramélisées en hiver , groseilles, framboises et myrtilles en été... Vous obtiendrez en moins de deux l'équilibre parfait et surtout la recette miracle pour épater votre tablée en quelques coups de fouet

Notela version aux fruits rouges sur les photos a été réalisée cet été mais plusieurs recidives aux bananes puis aux poires poelées ont suivi depuis, toujours avec autant de plaisir!



Source : une recette de la fabuleuse Edda, du blog Un Déjeuner de Soleil 

Ingrédients

Pour un moule de 23 cm de diamètre 

Base : 
315g de Spéculoos
75g de chocolat noir coupé en pépites (au couteau ou au hachoir)
75g de beurre mou ou de margarine

Ganache :
225g de chocolat noir à 60% de cacao (de couverture si vous avez, sinon un bon chocolat fera très bien l'affaire!)*
23 cL de crème liquide entière 
40g de beurre mou ou de margarine

400g de fruits frais ou caramélisés selon la saison

Note* : vous pouvez mélanger les chocolats pour un résultat moins fort en cacao. Dans ce cas, mettez 60g de chocolat au lait et 165g de chocolat noir.

Préparation

Préparer la pâte :
Dans le bol du robot mixeur, mixer les biscuits avec 75g de chocolat jusqu'à obtenir une poudre grossière. Ajouter le beurre mou et mixer à nouveau. Le mélange doit être un peu lié et collant.

Le répartir sur un moule de 23 cm (avec fond amovible, c'est mieux), dont le fond est beurré et recouvert de papier sulfurisé) en appuyant bien avec les doigts pour faire adhérer la pâte aux bords, (comme si c'était une pâte à tarte) et en essayant d'obtenir un contour à peu près net. Tasser le tout avec un verre.  Mettre au frais au moins 30 minutes pour faire figer la base. 



Préparer la ganache 

Porter à frémissement la crème au micro-ondes. Faire fondre le chocolat au bain-marie.
puis ajouter en 3 fois la crème frémissante au chocolat fondu tout en mélangeant au centre à l'aide d'une spatule, de façon à ce qu'on obtienne un mélange homogène et brillant. Incorporer enfin le beurre mou et mélanger rapidement. On ne doit plus voir de morceaux de beurre. 

Verser sur le fond de la tarte et réfrigérer au moins 2 heures

Vous pouvez conserver la tarte au frais 1 à 2 jours sans problème, recouverte d'un papier film.
 
Peu avant de servir, garnir avec les fruits choisis.

Servir éventuellement avec une boule de glace à la vanille ou de sorbet aux fruits

Déguster!

La Note des Goûteurs : 17/20



vendredi 12 janvier 2018

Carottes rôties au Miel et au Sésame (IG bas)

 Pas toujours évident de trouver des idées d’accompagnement qui changent. Patates douces rôties, légumes confits au four , riz sauvage aux fruits secs, spaetzles, poêlée de quinoa et de boulghour, voilà mes accompagnements "classiques" du quotidien (et des jours de fête!). 
Mais bon, il faut bien que je me renouvelle de temps en temps, sinon vous allez rapidement en avoir marre (Bouhhh la blogueuse en carton)!
La belle botte de carottes nouvelles qui m'attendait sagement m'a justement donné des envies de renouveau. Une visite sur le blog de Mamina plus tard, ces carottes au miel et au sésame atterrissaient dans ma cuisine. Et dès la première bouchée, j'ai su qu'elles reviendraient régulièrement accompagner mes poulets rôtis du dimanche! Je les ai servies avec la délicieuse sauce au Tahini de Ottolenghi, mon cuisinier chouchou de tous les temps. C'est une sauce douce et typée qui sublimerait de toute façon tous les plats de légumes du monde...

Une autre possibilité est de servir ces carottes froides en plat unique, ornées de quelques feuilles de salade, de chèvre frais ou de fêta, de lamelles d'avocat et d'amandes effilées grillées. Une variante testée et largement approuvée!

Et vous, quelle version préférerez-vous?



Ingrédients

Pour 3/4 personnes en accompagnement 

1 botte de carottes nouvelles
3 cuillères à soupe de miel d’acacia ou miel toutes fleurs
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
Une belle pincée de cumin
Une pincée de piment d’Espelette
2 cuillères à soupe de graines de coriandre un peu écrasées entre les doigts
2 cuillères à soupe de sésame doré
2 oignons nouveaux (ou 2 grosses échalotes)
Ciboulette ciselée

Sauce Tahini
75g de Tahini (purée de sésame, en magasin bio ou oriental), ou 60g de Tahini et 15g de purée d'amande
75 mL d'eau
25 mL de jus de citron frais
15g de persil plat ou de coriandre
1 petite gousse d'ail


Préparation

Préparer la sauce Tahini : 
Dans le bol d'un petit mixeur, mixer le persil ou la coriandre. Ajouter l'ail , le jus de citron, la purée de sésame (et la purée d'amande si vous avez) et mixer. Saler, ajouter l'eau et mixer a nouveau. Rajouter un peu d'eau si la consistance est trop épaisse.Verser dans un petit bol, couvrir avec un papier film et réfrigérer jusqu'au moment de servir.



Préparer les carottes rôties :
Préchauffer le four à 220°C.
Peler et émincer le blanc (et un peu du vert) des oignons nouveaux
Mélanger le miel, l'huile d'olive, les graines de coriandre écrasées, le cumin, le piment et le sésame dans un petit bol. 
Laver et éplucher les carottes. Les couper en 2 puis encore en 2 dans le sens de la longueur et tailler des tronçons de la taille d'un doigt. Répartir les carottes dans un plat allant au four sur une seule épaisseur ou sur une plaque couverte de papier sulfurisé et verser le mélange miel / huile d'olive / graines par dessus.
Saler, poivrer et enfourner à 220°C pour 10 minutes. Remuer une fois en cours de cuisson.

Au bout des 10 minutes, baisser le four à 200°C et ajouter les oignons émincé. Mélanger bien.

Réenfourner le tout pour 20 minutes supplémentaires à 200°Cen remuant régulièrement (toutes les 5 minutes environ). Les carottes doivent être dorées et fondantes.

 

Servir chaud avec de la ciboulette ciselée et la sauce Tahini en accompagnement d'une viande grillée ou froid en salade composée avec du mesclun, du chèvre frais, de l'avocat et des amandes effilées grillées.

Déguster!



La Note des Goûteurs : 17/20

mardi 9 janvier 2018

Muffins Extra Moelleux au thé Matcha et aux Amandes (IG Bas)

Après les muffins poires Chocolat IG bas que vous avez adorés, voici ses petits cousins Japonais aux amandes et au thé Matcha, très inspirés de la recette de Flora.
Le matcha se fait ici très discret en terme de goût mais il permet d'obtenir une magnifique couleur verte du plus bel effet. Si vous préférez, vous pouvez tout à fait substituer ce dernier par une cuillère à soupe bombée de pâte de pistache pure qui s'accordera très bien avec l'ensemble ou encore par 2 cuillères à soupe de cacao tamisé pour des muffins marbrés chocolat / vanille!
Petite précision : j'ai volontairement peu sucré ces muffins car je voulais les accompagner d'un simili "Nutella" IG bas et effectivement, le mélange des deux saveurs fonctionnait à merveille. Si vous préférez les servir nature, vous pouvez tout à fait ajouter 50g de grosses pépites de chocolat à la recette de base!




Ingrédients

Pour 6 gros muffins 

140g de farine d'épeautre complète (je vous conseille celle-ci qui est top)
1 sachet de levure chimique
Une pincée de sel
70g de poudre d'amande
60 mL de sirop d'agave ou de miel neutre
110g de lait d'amandes non sucré ou autre lait végétal non sucré que vous aimez
100g de compote de pommes sans sucres (du commerce, ça ira très bien)
1 belle cuillère à soupe de thé matcha tamisé *(voir Note)
30g d'huile de coco (j'utilise celle-ci )
Quelques gouttes d'extrait de vanille (ou 4 gouttes d'amande amère si vous aimez)
Une poignée d'amandes entières

"Nutella" IG bas :
5 carrés de chocolat noir à 70 % de cacao minimum
1 cuillère à soupe bombée de purée de noisettes (non sucrée, en magasin bio)

Note* : vous pouvez remplacer le thé matcha par une cuillère à soupe bombée de pâte de pistache pure ou par 2 cuillères à soupe de cacao non sucré tamisé




Préparation

Préchauffer le four à 180°C.

Si l'huile de coco est solide comme celle que j'utilise, en prélever 30g, la verser dans un ramequin et la chauffer 10 secondes au micro-ondes pour la liquéfier.

Faire torréfier la poudre d'amande à la poêle sans matières grasses en remuant très régulièrement pendant 1 à 2 minutes. Attention, ça va très vite! Il faut que la poudre d'amande colore légèrement pour rehausser son parfum mais il ne faut pas qu'elle brûle!
De même, faire torréfier les amandes entières à la poêle et les concasser grossièrement. Réserver.

Dans un saladier, mélanger la farine et la levure puis la poudre d’amande et la pincée de sel. Ajouter les ingrédients humides : huile de coco, compote, sirop d’agave et lait d’amande.

Séparer la pâte en deux : dans l’une, ajouter le thé matcha tamisé dans une petite passoire (ou la pâte de pistache ou encore le cacao tamisé!). Dans l’autre, ajouter l'extrait de vanille.

Répartir la pâte dans 6 moules à muffins en silicone en alternant les cuillères à soupe des 2 préparations pour obtenir un effet marbré : un peu de pâte au matcha, un peu de pâte aux amandes et ainsi de suite. Ajouter les amandes concassées sur le dessus.

Enfourner pour 20 minutes à 180°C. Laisser refroidir avant de démouler puis conserver dans une boîte hermétique à température ambiante. Après 2 jours (s'il en reste!), conserver au frais.


Pour le Nutella, faire simplement fondre le chocolat noir au bain-marie ou au micro-ondes avec un petit fond d'eau. Ajouter la purée de noisettes et mélanger vivement. Si vous le préparer à l'avance, il faudra alors le réchauffer 5 secondes au micro-onde pour l'assouplir à nouveau.



Déguster les muffins au petit-déjeuner ou au goûter avec une lichette de "Nutella"!



La Note des Goûteurs : 16/20

jeudi 4 janvier 2018

Linguine à l'encre de Seiche, Oeufs de saumon et Crème au citron

Quand j'ai vu cette recette de pâtes chez Loukoum, j'ai su qu'elle finirait dans mon assiette. Quand et comment, je ne saurais vous le dire mais c'est ainsi, je l'ai su voilà tout! Le souci, c'est qu'elle ne contenait pas vraiment d'ingrédients "du placard" (en tous cas de mon placard!), alors il m'a fallu attendre la période des fêtes de fin d'année (vive les plaquettes de saumon XXL qui me sont restées sur les bras!). Je suis ensuite allée fouiner dans les rayons italiens de mon supermarché pour dénicher les linguine à l'encre de seiche qui donnaient au plat toute son originalité. Il ne me manquait plus qu'à trouver des œufs de saumon et un morceau d'excellent parmesan (le Parmigiano Reggiano 36 mois pour moi, miam!). C'est bon, j'avais tout ce qu'il me fallait!

Quelques minutes de préparation  plus tard, le plat était fin prêt. Étonnant, voire franchement déroutant, de par la saveur marquée des linguine (cuits Al Dente pour abaisser l'indice glycémique du plat, of course!). Mais aussi goûteux et délicat grâce aux petits œufs de saumon qui venaient titiller mon palais, émerveillé par tant d’égards...

Au final, voilà un plat chic, délicieux, prêt en 10 minutes chrono et idéal pour écouler votre stock d'ingrédients d’après-fêtes!



Ingrédients

Pour 4 personnes :

500g de Linguine à l'encre de seiche
3 gros citrons non traités
60g de pignons de pin
50g de beurre demi-sel
60g de Parmesan fraîchement râpé (+ quelques copeaux sur le dessus)
400 mL de crème liquide entière ou allégée à 20% de MG
1 petit pot d’œufs de saumon (70 à 90g)
Quelques lanières de saumon fumé (120g environ)



Préparation

Faire dorer à sec les pignons dans une poêle, réserver. Râper le parmesan en copeaux.



Faire cuire les linguine dans une grande quantité d’eau bouillante salée, ils doivent être Al Dente.

Pendant la cuisson des pâtes, réaliser la sauce : faire fondre le beurre dans une poêle ou une casserole sur feu doux, y ajouter les zestes de citron, saler et poivrer. Mélanger puis verser la crème et augmenter le feu. Faire bouillir le tout sur feu vif pendant 5 minutes. La sauce va légèrement épaissir.
Rajouter une cuillère à soupe d'eau de cuisson dans la casserole.

Zester finement les 3 citrons (à l'aide d'une microplane si possible).

Hors du feu, dans la casserole de sauce, verser les pâtes puis ajouter le parmesan fraichement râpé et mélanger.

Dresser les assiettes : y verser les linguine puis les œufs de saumon, saupoudrer avec les pignons de pins torréfiés et mélanger rapidement une dernière fois 
Disposer quelques lanières de saumon fumé sur les assiettes et ajouter quelques copeaux de parmesan supplémentaires.

Déguster immédiatement, les bonnes pâtes n’attendent pas!



La Note des Goûteurs : 16/20

Test de restaurant Parisien : Le Bistrot de Marius

Pas toujours facile de trouver des adresses abordables dans le "Triangle d'Or", comme on l'appelle chez les gens bien! Mais alors, comment fait-on quand on doit s'aventurer de ce côté de Paris, hein? Je vous le demande!

Cette semaine, j'ai testé pour vous le Bistrot de Marius, un établissement spécialisé dans les produits de la mer, situé à quelques pas du métro Alma-Marceau.

Le cadre est celui d'un bistrot traditionnel et semble totalement adapté aux déjeuners et diners d'affaire, au vu de la clientèle ce jour-là.


La  carte, plutôt courte, est axée autour des produits de la mer. On devine les origines vietnamiennes du Chef Khoï Vu, en découvrant l'intitulé de certains plats, comme les raviolis vapeur aux crevettes. Nous hésitons longuement entre le triptyque entrée / plat / dessert et les généreux plateaux de fruits de mer qui nous font de l’œil sur les tables voisines, et penchons finalement pour la première option afin de goûter aux différentes spécialités de la maison.

Ce sera donc Raviolis aux crevettes en entrée suivis d'une belle sole dorée rôtie au beurre demi-sel et d'une assiette de Saint-Jacques cuites dans leur coquille. On accompagne le tout d'une purée maison et l'affaire est pliée!

Raviolis aux crevettes
Saint-Jacques cuites dans leur coquille
Sole rôtie au beurre demi-sel

En dessert, on se laisse tenter par un carpaccio d'ananas aux fruits rouges (pas franchement de saison, Oups!) mais dont la légèreté est bien appréciée en fin de repas.

Carpaccio d'ananas aux fruits rouges

Du côté des tarifs, les prix restent abordables (c'est qu'on est dans les beaux quartiers ma p'tite dame!) avec un menu du marché proposé tous les midis à 27 euros. De quoi assouvir nos envies maritimes pour un budget raisonnable (et après les fêtes de fin d'année, ça ne nous fera pas de mal de laisser respirer notre malheureux portefeuille, n'est-ce pas...?)!


A très vite pour de nouvelles aventures culinaires!


Bistrot de Marius
6 avenue George V
75008 Paris

mercredi 27 décembre 2017

Entremets de fête : Poire / Chocolat / Noisettes

Je vais vous faire une confidence. Ma résolution bloguesque de l'année 2017 était de vous proposer des recettes de saison et surtout de les poster à temps afin de vous laisser le temps de vous y atteler avant le Jour J. Il me fallait donc vous poster des recettes de crêpes avant la Chandeleur, des recettes de Bûches avant la période de Noël, ou encore des galettes des rois avant l’épiphanie... Pas toujours facile mais je crois avoir à peu prés réussi à m'y tenir (fière comme un coq, je suis)!

En ce moment, mois de décembre oblige, je vous abreuve donc de recettes festives, un peu élaborées mais pas non plus trop compliquées. C'est que je veux vous laisser le temps de vous occuper de vos invités moi...

Ici, c'est exactement ce que je vous propose avec cette recette : une dacquoise aux noisettes (plus facile, tu meurs), une ganache montée au chocolat (plus rapide, tu meurs à nouveau), des pépites de chocolat noir pour le croquant et enfin des poires caramélisées pour apporter la touche fruitée bien appréciable après un repas un peu (trop) copieux.

En deux temps trois mouvements, vous obtenez un dessert qui en jette et qui conclura à merveille votre repas du Nouvel an!


Ingrédients

Pour un cercle de 20 cm de diamètre ou un rectangle

Dacquoise
110g de poudre de noisettes grillées
105g de blancs d’oeufs
105g de sucre en poudre

Ganache montée
150g de bon chocolat noir ou de chocolat au lait peu sucré type Jivara de Valhrona
19 cL crème liquide entière froide
9 cL crème liquide entière chaude
1 demi fève Tonka râpée (facultatif)


Poires caramélisées 
3 poires
2 cuillères à soupe de beurre ou margarine
2 cuillères à soupe de sucre ou cassonnade
Une belle pincée de poudre de vanille ou quelques gouttes d'extrait de vanille

Pour la touche finale :
Pépites de chocolat grossièrement concassées ou éclats de noisettes grillées ou encore noisettes caramélisées... Au choix!


 

 

Préparation

La veille, préparer la ganache montée : 

Faire fondre au bain-marie le chocolat. Porter à ébullition les 9 cL de la crème liquide dans une casserole ou simplement au micro-ondes.
Verser la crème chaude en trois fois sur le chocolat concassé en mélangeant avec une maryse (spatule), de façon à réaliser une émulsion. Bien mélanger à chaque fois jusqu’à obtenir un mélange brillant.
Ajouter, d'un seul coup les 19 cL restants de crème bien froide et mélanger bien, toujours à la maryse.
Filmer au contact de la crème et réfrigérer pour 8h minimum (je la prépare généralement 24h à l'avance).



Poires caramélisées :
Faire fondre sur feu vif  le beurre, ajouter les poires coupées en lamelles ou en gros dés et saupoudrer du sucre. Mélanger bien.

Ajouter la vanille puis baisser le feu sur feu moyen et faire caraméliser les poires tranquillement en remuant régulièrement. Disposer dans une passoire pour enlever le maximum de liquide


Réserver. Couper les lamelles en petits morceaux (ce sera meilleur à la dégustation que des grosses lamelles plus épaisses).

Réaliser le biscuit dacquoise 
Préchauffer le four à 180°C. A l'aide d'un batteur électrique ou au robot muni du fouet, monter les blancs d’œufs en neige en commençant à faible vitesse et en augmentant la vitesse petit à petit. Quand les blancs sont presque fermes, verser le sucre très progressivement tout en continuant à battre. 

Incorporer enfin la poudre de noisettes à l’aide d’une maryse (pas au batteur!) en soulevant bien le mélange pour éviter qu’il ne retombe.
A l'aide d'une poche à douille, verser la préparation dans un cercle de 20 cm ou un cadre rectangulaire posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire environ 20 minutes à 180°C : les bords et le dessus doivent être dorés mais le centre doit rester moelleux au toucher.
Laisser refroidir puis décercler délicatement.



Monter la ganache :
Au robot ou au batteur électrique, fouetter la préparation bien froide en commencent à petite vitesse et en augmentant la vitesse au fur et à mesure

A l'aide d'une poche à douille, dresser des pics de ganache montée puis intercaler des dés de poires et saupoudrer de pépites de chocolat ou d'éclats de noisettes grillées. 



Déguster!


La Note des Goûteurs : 18/20

mercredi 20 décembre 2017

Entremets de fête Mangue / Coco

Vous n'avez pas d'idées pour votre dessert de Noël? Vous avez même songé, meurtri de désespoir, à acheter une bûche calamiteuse au supermarché du coin?   
Pas de panique, malheureux, j'ai trouvé votre dessert! Ultra facile (je sais, je dis ça à chaque fois, mais là, c'est vraiment ULTRA facile), ultra rapide, ne nécessitant même pas de matériel spécifique, et surtout divinement bon, car c'est bien ce qui nous importe le plus finalement...
Pour vous décrire la bête, cet entremets se compose d'une dacquoise moelleuse à la noix de coco et au citron vert, d'une crème chantilly vanillée à peine sucrée et de généreux morceaux de mangue mûre à point. On y ajoute de la pulpe de fruits de la passion dont les grains viennent éclater en bouche, quelques copeaux de noix de coco... Et on pleure de bonheur, c'est pas plus compliqué que ça.

Vous êtes prêt à recevoir une pluie de compliments? Prêt à faire semblant que vous vous êtes un pro de la pâtisserie? Alors c'est parti les amis!
 


Ingrédients

Pour un cercle de 22 cm de diamètre 

Dacquoise :
125g de blancs d’œufs (4 blancs environ)
100g de sucre glace 
40g de sucre en poudre
10g de farine blanche (ou maïzena)
60g de poudre d amandes 
50g de noix de coco râpée 
Le zeste d un citron vert

Chantilly :
33 cL de crème au mascarpone Elle et Vire ou 23 cl de crème liquide entière et 10 cL de mascarpone
1 gousse de vanille 
2 cuillères à soupe rases de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé 

2 belles mangues mûres
Copeaux de noix de coco fraîche (j'en trouve à Monoprix au rayon frais)
1 fruit de la passion

Pour servir : sorbet mangue, passion ou yaourt




Préparation  

Préparer la dacquoise coco :
Préchauffer le four à 180°C.
Dans un saladier, tamiser le sucre glace, la poudre d'amandes et la farine de manière à obtenir une poudre fine. Ajouter la noix de coco râpée et le zeste fin de citron.
Dans un autre bol, monter les blancs en neige au batteur électrique ou au robot. Quand ils sont presque fermes, verser le sucre en poudre et continuer à fouetter pendant quelques instants. Enfin, serrer les blancs en augmentant la vitesse du batteur au maximum quelques secondes, pour obtenir une texture de meringue.
Verser un tiers de la poudre sur les blancs en neige et l'incorporer délicatement à la spatule. Incorporer le deuxième tiers puis le dernier tiers.Verser la préparation dans une poche à douille.

Recouvrir une plaque de papier sulfurisé et y déposer le cercle non beurré. Si vous n'avez pas de cercle, un moule rond classique beurré et dont le fond est recouvert de papier sulfurisé fera l'affaire! 
Pocher la dacquoise dans le cercle en escargot, en partant du centre du cercle vers les bords.



Enfourner à 180°C pendant 18 minutes. Elle doit être un peu dorée. Laisser refroidir quelques instants.


Démouler délicatement en passant un couteau fin entre le cercle et la dacquoise et en faisant tout le tour ainsi.
Si vous préparez la dacquoise à l'avance, conserver dans une boîte métallique.

Préparer la Chantilly :
Au batteur électrique ou au robot, fouetter la crème au mascarpone bien froide en chantilly (ou la crème liquide froide mélangée au mascarpone). Quand elle est presque montée, ajouter les grains de la gousse de vanille et les 2 sucres. Fouetter encore quelques secondes à vitesse moyenne.

Couper les mangues en dés et les arroser du jus d'un demi citron vert.

Procéder au montage :
Dans le plat de service, disposer la dacquoise et recouvrir de la chantilly à l'aide d'une poche à douille. Placer les dés de mangues par dessus puis planter harmonieusement des copeaux de noix de coco sur toute la surface. Couper un fruit de la passion en deux et à l'aide d'une cuillère à café, verser des touches de passion sur les morceaux de mangue.

Réserver au frais jusqu'au moment de servir.
Servir avec une boule de sorbet mangue / passion dans chaque assiette, qui s'accordera à merveille avec le dessert.



Déguster bien frais et régalez-vous! 



La note des goûteurs : 19/20

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...